L’Échanson, le caviste qui allie participation et qualité

Posté le 26 mars 2020

L’Échanson est le caviste au 1 Rue Lakanal du quartier Championnet. Vous avez sûrement dû passer devant sa vitrine ultra bien présentée, sa boutique aux pierres brutes et ses étalages resplendissants. Champagnes, liqueurs, vins, spiritueux…, autant vous dire qu’on en prend plein la vue. Joris m’accueille avec le sourire et me propose de s’installer dans leur cave entièrement refaite en septembre 2019. On y sera plus à l’aise pour discuter de ce lieu [très] intriguant à mes yeux. Croyez-moi ça le sera pour vous aussi, connaisseurs ou non, ça vaut le détour !


L’histoire d’une boutique Rue Lakanal

L’Échanson a pris naissance à Grenoble. Reprise en 2003 par Marc (ancien associé, désormais à la retraite) et Jean-Pierre, l’enseigne ouvre ensuite deux autres boutiques : à Crolles en 2007, puis à Goncellin en 2012 autour d’un concept vins et fromages . Celle-ci fermera au profit de Crolles, plus agrandie !

C’est Rue Lakanal, à Grenoble, que je rencontre Joris ; il me raconte la rénovation de ce lieu en septembre dernier : c’est donc la raison pour laquelle la cave brille autant ! Une superbe voûte en pierres sèches, des étalages impeccables, et de longues tables hautes en bois bien dessinées, pour les groupes régulièrement accueillis dans cette salle. Un espace accueillant, bien organisé ; ça en est presque intimidant.

Désacraliser le monde du vin et cibler son goût

L’Échanson propose des cours d’oenologie depuis 10 ans à Grenoble.

Sous format d’ateliers, le but est de faire découvrir et de rendre accessible le monde du vin parfois rendu trop technique, mystifié même. Il s’agit de désacraliser sans vulgariser, un métier, mais aussi une sensibilité à un produit aux milles façons de l’apprécier !

Comment s’y prend-on ? En apportant du vocabulaire et des sensations, pour aider les participants à cibler leur goût. C’est un rôle basé sur l’écoute, avec une prise de recul mais surtout qui tisse un lien particulier avec le client.

« En créant ce lien avec le client, on peut l’amener loin ».

Joris, L’Echanson
© L’Échanson

Des compétences complémentaires pour magnifier le Goût

Joris a choisi le métier de sommelier par volonté de faire découvrir de nouvelles saveurs. Lorsqu’il démarre à L’Échanson, il apprécie particulièrement cette entreprise saine et participative. En effet, l’équipe est toujours consultée dans une sélection collégiale pour accorder tout le monde sur les produits. On sent une grande implication dans son travail et je comprends que l’environnement dans lequel il exerce y est pour beaucoup.

C’est la particularité de cette équipe aux profils et aux parcours différents, tout le monde a une voix unique dans la réflexion. Aujourd’hui, l’entreprise emploie 4 sommeliers et une fromagère. Celle-ci apporte une compétence complémentaire puisque L’Échanson répond volontiers à de nombreuses demandes sur les accords vins et fromages. 
Je rencontre également Joëlle, radieuse et chaleureuse, elle me confirme les dires de Joris et ajoute même que le côté intergénérationnel apporte à chacun. En apprenant de l’expérience des uns et des autres, l’écoute clientèle n’en est que meilleure. La preuve, un lien de confiance s’est construit avec les clients, par la découverte, l’ouverture et l’amusement. « Un amusement mutuel d’ailleurs », me dit Joris.

© L’Échanson
©L’Echanson

Une région en pleine croissance

Si vous ne le saviez pas, laissez-moi vous partager ceci : notre région est en pleine croissance, un véritable renouveau pour les vignerons ! On a assisté à une reprise de la qualité des produits alentours, les gens s’implantent et les valorisent.

L’Échanson adopte donc une approche locale oui, mais en se basant toujours sur le goût. A Grenoble par exemple il y a une force particulière, celle des spiritueux,  puisqu’on y trouve entre 350 et 400 spécialités de whiskies et 100 à 150 de rhums. Ça tombe bien car votre cher caviste vous présente un choix d’exception rue Lakanal, une vraie mine d’or.

En parlant de produits d’exceptions, la démarche locale s’exprime aussi notamment à travers des gammes de Savoie ou de la Vallée du Rhône, au cœur de la demande. Un incontournable ? Les vins du prestigieux Domaine Lombard, mettant le Brézème à l’honneur.

Des vins issus de l’agriculture biologique et  biodynamique

©L’Echanson

Vous l’avez compris, la richesse de L’Échanson réside surtout dans son offre locale. Certains vins sont par ailleurs issus de domaines labellisés agriculture biologique et pour certains, répondant aux principes de la biodynamie. Faisons le point, voulez-vous ? 

  • Une agriculture biologique intervient tant dans la viticulture (les méthodes de culture de la vigne) que dans la  vinification (l’élaboration du vin). Par exemple en produisant un raisin vierge de tout résidu de synthèse, pour obtenir un produit fini plus clean, avec un meilleur impact sur l’environnement !
  • L’agriculture biodynamique suit, quant à elle, des principes plus ésotériques selon lesquels la plante, le sol et la terre sont un écosystème dont il faut assurer l’équilibre. Il s’agit d’observer et d’expérimenter la vigne, en bannissant les techniques oenologiques dites “agressives” ou encore en appliquant les rythmes lunaires aux soutirages et mises en bouteille. Quand je vous disais que ce serait intriguant !

En partant de cette logique, la biodynamie répond naturellement aux principes de base de l’agriculture biologique et adopte donc les mêmes certifications. 

Le Domaine Lombard est certifié en biodynamie chez Biodyvin et Demeter, et labellisé Ecocert dans son agriculture biologique.

Découverte et rencontres autour d’événements thématiques

Certains samedis, et lors de soirées à thème, des vignerons viennent régulièrement présenter leur gamme en offrant une dégustation. Si l’on peut y savourer les favoris régionaux, toutes les autres régions de France sont régulièrement représentées. Une autre occasion pour l’enseigne de faire découvrir des saveurs. 

Transmettre des sensations et s’adapter au palais de chacun

Pas toujours facile de parler la langue du client ! Le rôle de L’Échanson est de traduire nos envies et de les décrypter, en véritable vecteur de communication entre le producteur et le client final. C’est pourquoi des enseignes comme celles-ci sont précieuses car elles préservent un patrimoine, partagent des connaissances et créent du lien social. Je vous avais dit que ça valait le détour.

Mais n’oubliez pas, “consommez avec modération” !


Retrouvez L’Échanson sur son site internet et son compte Instagram !

Si notre langage défini notre perception de la réalité, alors je suis déterminée à vous transmettre ma vision positive du monde qui nous entoure ! Éternelle optimiste, je suis persuadée que la culpabilité annihile toute volonté. Venez on parle de sujets sérieux, sans prétention et sans injonction à être parfaits ?!

Encore un peu de lecture ?

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This