L’association File tes fringues développe le concept de troc de vêtements à Grenoble

Posté le 27 mars 2020

Originaire d’Orléans et installée à Grenoble, Estelle se plaît dans cette nouvelle ville et s’y projette rapidement grâce à son ambitieux projet de développer le troc de vêtements. Un moyen de renouveler sa garde-robe mais aussi, moins dépenser, moins consommer, en se basant sur l’échange. Et le concept cartonne par chez nous !


Les débuts sur le campus…

Estelle crée son association en 2018 lors d’un premier troc à la cafétéria de la fac de médecine. L’événement ne rassemble pas tant de monde… mais suffisamment pour encourager notre jeune orléanaise qui n’a jamais mis les pieds sur le campus grenoblois ! Diplômée en langues ainsi qu’en tourisme et loisirs sportifs, Estelle voyage ensuite pour travailler sur des projets humanitaires. Déjà sensibilisée aux thématiques écologiques, ce n’est pourtant pas encore ce qui l’incite à monter l’association…

Quand je lui demande pourquoi elle a choisi de faire du troc de vêtements, elle me répond que le principe de changer sa garde-robe en toute simplicité lui plaisait. « Tout le monde n’a pas forcément de petit cousin ou de petite sœur à qui donner ses vêtements, ou la motivation de vendre sur Vinted. »

Par la suite, Estelle contacte le Thé à Coudre, un salon de thé dans le centre-ville de Grenoble qui propose également des ateliers créatifs. Leurs locaux sont mis à disposition pour héberger l’événement et cette deuxième édition de File tes fringues fonctionne beaucoup mieux. Le petit coup de pouce ? Une mailing list qui lui permet de mieux communiquer..

©File tes fringues

© File tes fringues

Des adresses tendances et une population réceptive

A 24 ans, Estelle est toujours pleine de ressources, et a su développer son réseau de façon simple et efficace. Les réseaux sociaux sont un outil précieux (et je veux bien le croire !), le bouche à oreille aussi. Les gens relaient l’événement, et lui suggèrent même d’autres lieux. La Bifurk, La Belle Electrique, l’Impertinence… les bonnes adresses ne manquent pas et Estelle n’hésite pas à aller à leur rencontre.

Elle constate alors qu’à Grenoble les gens sont particulièrement réceptifs et, très rapidement, File tes fringues bénéficie d’un grand soutien de la part des adhérents, presque protecteur !

Il y a une sensibilité à l’écologie et à l’environnement ici,  les gens s’engagent et adhèrent plus facilement à ce genre de concept.

Estelle, File tes fringues

Comment ça marche ?

Pour ses événements, File tes fringues prévoit une base de stock de vêtements, avec une communication en amont sur la page instagram. Le jour J, une contribution de 4 euros est demandée aux participants pour s’inscrire à l’association et accéder à l’événement (possibilité de s’inscrire en avance sur une plate-forme en ligne). Le reste des événements seront ensuite gratuits tout au long de l’année

Et sur place ? 

  1. Vous apportez tous les vêtements – en bon état – dont vous n’avez plus besoin,
  2. Vous choisissez dans le stock d’autres vêtements à disposition (auto-alimenté par les participants), 
  3. Vous avez la possibilité de repartir avec le même nombre de vêtements apportés.

En soi, le principe est simple. Mais il est arrivé que le nombre de vêtements apportés soit trop important le jour du troc. Beaucoup de gens donnaient sans échanger, c’est pourquoi le don n’est plus possible car l’association n’est pas dédiée à la simple collecte.. Je vous avais prévenu, on parle de troc !

©File tes fringues
©File tes Fringues

Pourquoi troquer ?

C’est gratuit, sans bénéfices financiers, juste la grande satisfaction personnelle d’avoir renouvelé son style sans planifier, en consommant moins et en se laissant surprendre. Le geste est aussi simple qu’utile, puisqu’il favorise l’économie circulaire. Celle-ci consiste en une consommation sobre et responsable des ressources naturelles et des matières premières. En bref vous contribuez à préserver l’environnement, faites des économies et désencombrez vos placards

L’échange n’est pas seulement matériel. Lors des événements on fait des rencontres, on passe un bon moment, convivial et agréable. 

On croise aussi tous types de profils aux trocs, dont des hommes de plus en plus nombreux.

Estelle, File tes fringues

Et puis, rien que pour le plaisir de faire sa connaissance, ça vaut la peine de sortir de chez soi, car c’est une fille adorable !

Quels projets pour la suite ?

L’objectif de File tes fringues et de s’orienter vers la fibre du tri en voyant grand : recycler à la tonne. Le projet d’une boutique physique est également en cours et sera pionnière à Grenoble. Des événements à thème seront toujours mis en place, comme récemment une « édition spéciale vêtements d’enfants », ou encore des partenariats avec d’autres Grenoblois intéressés par le projet. Ne manquez pas tout ça, je prends le pari que File tes fringues nous surprendra encore.


Suivez les événements de File tes fringues sur Instagram !

Si notre langage défini notre perception de la réalité, alors je suis déterminée à vous transmettre ma vision positive du monde qui nous entoure ! Éternelle optimiste, je suis persuadée que la culpabilité annihile toute volonté. Venez on parle de sujets sérieux, sans prétention et sans injonction à être parfaits ?!

Encore un peu de lecture ?

Associa’Jeunes, bien plus qu’une association artistique

Associa’Jeunes, bien plus qu’une association artistique

Associa’Jeunes est une asso faite par les jeunes, pour les jeunes. L’idée ? Impulser une dynamique vertueuse en se servant de l’art pour changer ou trouver son mode d’expression afin de prendre confiance en soi. S’affirmer et finalement se rendre compte qu’on a de la valeur et un vrai rôle à jouer dans la société.

Le Cairn, monnaie locale iséroise

Le Cairn, monnaie locale iséroise

Matthias du Cairn a renforcé ma conviction selon laquelle “acheter c’est voter” et en raccrochant, j’ai juré qu’après le confinement j’échangerai des euros contre des cairns !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This